L'Equipe du Meeting

Au préalable, dès les années 30, à ses tout débuts, l’aviation était méconnue et crainte par le grand public.

Un champ d’aviation situé entre les Bernards et la RN10 permettait des évolutions aéronautiques et surtout la possibilité de faire un « Baptême de l’Air » lors de fêtes aériennes.

1964 : Un aéroclub privé permettait, avec autorisation du propriétaire du terrain de voler, de se poser. « Ils volaient comme ils pouvaient ».

1965 : Grâce à la perspicacité et à l’esprit visionnaire de Guy Robert, jeune maire de Brux, la création d’un syndicat de la région de Couhé a été lancée. L’idée de Guy Robert était de faire inscrire un projet d’aérodrome sur 25 ha de terres agricoles, malgré les résistances des agriculteurs environnants.

Dès la création, le terrain a été classé « classe D », ce qui a contraint à respecter les normes aéronautiques en vigueur et oblige depuis lors de s’y maintenir.

  • L’aéroclub seul, au démarrage, sur la plate forme a traversé des périodes critiques :

    • apogée dans les années 75 avec un instructeur salarié

    • scission en deux aéroclubs dans les années 80

    • création d’une nouvelle association « aéroclub » en 1996 et fusion des deux aéroclubs en un seul

  • Arrivée des premiers ULM (essentiellement des pendulaires en 1984) et création de l’entreprise « Plum Service »

    • implantation progressive d’une association ULM

  • 2004 : Implantation, sur site, d’une entreprise d’entretien d’ULM « Air Création » et de son école de pilotage,

  • 2004 : création de l’Association de Sauvegarde des Avions de Brousse (ASAB).

  • Récemment implantation d’une association pour la pratique du vol libre (OPAL),

 

La plateforme aéronautique de Couhé-Vérac rassemble sur le site des BERNARDS, situé à 2 km de Couhé, un grand nombre d’activités aéronautiques. Ce site est exceptionnel à plusieurs titres puisqu’il offre au public et aux pratiquants un choix de multiples loisirs aériens.

Depuis avril 2014, la plateforme aéronautique de Couhé-Vérac possède son propre site web :

http://www.aero-couhe.com
  • le vol en avion au sein de l’aéroclub de Couhé-Brux et du civraisien avec possibilité de suivre la formation de pilote d’aviation légère, de partir en vol de découverte, et de pratiquer le vol de nuit. De nombreux projets visant les publics particuliers sont mis en place : vols d’initiation en faveur des collégiens, vols de découverte pour les personnes handicapées, pour les seniors… L’aéroclub est bien connu par son meeting aérien qui rassemble chaque année le 3ème week-end de juillet un grand nombre de spectateurs.

Lien : www.lfdv.blogspot.com

 

  • Le vol en ULM, au sein de l’association CUBYC, propose par la diversité de ses appareils (pendulaire, 3 axes, autogyre, paramoteur) une activité adaptée à toutes les envies des pilotes : aux amateurs de voyages le 3 axes et sa vitesse de croisière élevée, aux fanas de pilotage en plein air l’agilité des machines pendulaires, aux découvreurs de sites la facilité de transport du para moteur. Quant aux amateurs de sensations particulières, l’autogyre est l ‘appareil idéal capable d’évolutions dans des périmètres réduits à l’extrême.

 

  • Le vol libre, au sein de l’association OPAL, pour les amateurs d’ailes volantes (deltaplane) qui souhaitent conserver leur liberté de pratique multi sites, mais prennent souvent leur départ du terrain des Bernards.

  • La présence de machines anciennes au sein de l’ASAB (association de sauvegarde des avions de brousse), avec le Broussard, l’Alouette II, le Piper Cub. .. Lien : www.avionsdebrousse.org

  • Très prochainement, l’aéromodélisme, pour la construction de maquettes, le vol indoor et outdoor d’appareils radiocommandés.

Téléchargez notre plaquette de présentation en cliquant ici !

Bruno BELIN, Président du Département de la VienneBruno BELIN, Président du Département de la Vienne

S’élever dans les airs pour se déplacer… Un rêve de l’homme devenu réalité à la fin du XVIIIe siècle. Avec les meetings aéronautiques, on fait toujours un peu revivre une partie de l’histoire de l’aviation et, de cette façon, on contribue au devoir de mémoire. Telle est l’une des vocations de ce meeting mythique sur la Plateforme Aéronautique de Couhé sur le site des Bernards. C’est une manifestation ancrée au territoire et une chance extraordinaire pour le département car l’aérodrome de Couhé est un espace unique pour la pratique de sports aériens et le développement associatif et professionnel.
La 55e édition du meeting aérien s’ouvre donc sur un rendez-vous incontournable, unique et spectaculaire durant lequel le public découvrira dans les airs les plus beaux avions d’hier et d’aujourd’hui… Je tiens à remercier chaleureusement tous les organisateurs et bénévoles de cette manifestation spectaculaire, dont le succès fait rayonner au-delà de la Vienne, la culture et l'histoire aéronautique française.

Jean-Olivier GEOFFROY, Président de la Communauté de CommunesMonsieur Jean-Olivier GEOFFROY,

Président de la Communauté de Communes du Civraisien en Poitou.

La Communauté de Communes du Civraisien en Poitou, est toujours très fière de compter parmi ses équipements structurants « l’aérodrome de Couhé-Brux », et très prochainement, un magnifique bâtiment de stationnement d’aéronef va être construit pour permettre d’abriter plusieurs avions et ainsi faciliter l’activité de l’association l’aéroclub.

Chaque année, ce meeting aérien organisé par l’aéroclub de Couhé est un rendez-vous incontournable, unique et exceptionnel pour le plus grand plaisir des habitants du sud vienne.

Pour cette nouvelle édition, une représentation de voltige aérienne sera proposée sous le thème des « Machines et des Hommes ». Voler comme un oiseau reste le rêve ultime de l’humanité, s’élever dans les airs, ce fut de tout temps le désir des hommes. Pour ce faire, l’homme a créé l’avion afin de se rapprocher de ces maîtres du ciel. En osmose avec leur machine, ces pilotes de voltige vont nous offrir un spectacle plein de poésie.

Entre les démonstrations des pilotes confirmés de voltige aérienne, des animations au sol et une exposition des moteurs d’avions légendaires, tous les amoureux des ailes, petits et grands, assisteront à une très belle manifestation. De plus, comme chaque année, des baptêmes de l’air seront proposés.

Étant très attentive à l’animation de son territoire, la Communauté de Communes apporte tout son soutien à cette journée pour tous les passionnés d’aviation.

Je tiens à remercier l’ensemble des organisateurs et des bénévoles pour leur dévouement lors de cette journée.

Monsieur Marcel PÉNY


Marcel PÉNY,

Maire de Brux, vice-président de la plateforme aéronautique de Couhé-Vérac.

Voler, le rêve d'Icare.

Le meeting aérien qui se déroule sur notre territoire nous fait bien prendre conscience de la réalité de ce "rêve".

L'habilité des pilotes, la précision de leurs figures acrobatiques, nous enseignent sur la communion de l’homme et de sa "machine".

La sensation de légèreté et la grâce des évolutions, dans un ciel qui sera, nous le souhaitons tous, aussi accueillant que possible, enchanteront nos yeux et nous feront rêver, en pensant que ces "oiseaux" peuvent indéfiniment dessiner des arabesques enchanteresses.

Venez assister à ce spectacle et découvrez que la richesse de ce meeting, ainsi que l'accueil des bénévoles n’est pas une "légende"

Bonne fête aérienne !

Catherine HUGAULT, Présidente de l'aéroclubLe meeting de COUHE-VERAC est bien, comme tous ses précédents, une page d’histoire tracée dans le ciel de Couhé-Brux. En dépit des aléas, des contraintes de plus en plus importantes, cette page s’ouvre inlassablement et se veut à la hauteur des attentes de son public, de ses responsables territoriaux qui soutiennent cette manifestation aérienne locale.

Cette année un thème vivant, vibrant, met à l’honneur ce lien si fort qui unit l’Homme à sa Machine.

Léonard de Vinci et Saint-Exupéry ont si bien su décrire cette merveilleuse osmose qui ne relève ni de la magie, ni du hasard. L’évolution des techniques, de la technologie, associée aux talents personnels, à la volonté et l’opiniâtreté des Hommes en font l’apanage.

Tout cela est mené, tout simplement, par l’équipe de l’aéroclub qui s’enrichit de ses fidèles bénévoles pour décupler ses forces. Il en faut du courage et de la persévérance pour assurer la préparation jusqu’au plus fin détail pour que pilotes, public, soient satisfaits !

Ne rien laisser au hasard, tout faire pour que le meeting tienne son rang !

Merci à tous ceux artisans, commerçants, institutionnels, amis, qui ont cœur à soutenir « leur » meeting aérien.

Rendez-vous sur la plateforme aéronautique de Couhé-Brux pour cette édition 2019 qui ne déméritera assurément pas.

MERCI.

Catherine HUGAULT,

Présidente de l'aéroclub de Couhé-Brux et du Civraisien

 


Alain HUGAULT, Chef-Pilote de l'aéroclub

Notre pays ne peut guère s’enorgueillir de son attachement à la sauvegarde du patrimoine aéronautique, c’est principalement le fait de passionnés et d’associations.

La Base Aérienne de Châteaudun est le cimetière des avions militaires français retirés du service. Ils sont là, mutilés, alignés, comme des pierres tombales : Transall, Nord 262, Jaguar, Mirage, Nord Atlas, attendant le coup de grâce des ferrailleurs.

Le survol de ce site me provoque toujours un étrange pincement au cœur à la vue de certains d’entre eux sur lesquels j’ai probablement volé des heures durant. Ils sont une partie de ma vie, car entre le pilote et sa machine, s’installe une complicité indéfinissable, profonde, presque secrète.

Elle se manifeste par des gestes, rituels discrets lors de la visite prévol. Comment ne pas aimer cette belle mécanique qui, comme une horloge inlassable, nous conduit du désert du Ténéré aux confins de l’Asie sans jamais nous trahir ? Comment ne pas être sûr qu’au petit matin du 2 Mai 1917, Charles Lindbergh a caressé religieusement l’hélice du Spirit of St Louis avant de s’élancer sur l’océan pour plus de 33 heures de vol, seul à bord aidé d’un unique compas magnétique...?

Traversées interminables, nuits sans sommeil, le pilote aime sa machine, elle lui est reconnaissante de cet attachement.

Pour mieux comprendre, nous avons exposé pour vous quelques moteurs légendaires : le neuf cylindres en étoile, le Pratt et Whitney PT6, qui équipe les appareils de faible tonnage, probablement le plus fiable au monde, le Rolls Royce Tyne 22 qui équipait le Transall et le Bréguet Atlantic ……

Ces pièces d’orfèvrerie ont porté des équipages aux quatre coins du monde.

Des Machines et des Hommes… Merci de venir au meeting de Couhé, vous imprégner de ce qui a toujours été et demeure le fondement de l’aviation.

Alain HUGAULT,

Chef-pilote de l'aéroclub de Couhé-Vérac,

Directeur des Vols du Meeting Aérien de Couhé-Vérac.