Le Nieuport 17 et Royal Aircraft Factory S.E.5

 

Nieuport 17 et S.E.5


Hommage aux As de la Grande Guerre

Lors de la Grande Guerre, les armées allemandes détiennent la suprématie aérienne. Mais dès 1916, les français vont répliquer avec ce chasseur ultra moderne pour son époque : le Nieuport 17.

Décliné en plusieurs versions successives, il fut conçu par Gustave Delage et porte le nom de son constructeur : Édouard NIEUPORT

Il ne reste plus aucun Nieuport de cette période en état de vol.

Celui qui vous sera présenté lors du Meeting Aérien de Couhé-Vérac est une réplique ULM conçue par l'américain Graham LEE et entièrement construit par son pilote Laurent THOMAS.

Découvrez la biographie de Laurent THOMAS et l'aventure de la construction de son NiEUPORT 17  en cliquant ici !

Découvrez aussi le reportage de la chaine aeronewstv.com consacré aux avions NIEUPORT  en cliquant ici !

Le S.E.5 (pour Scout Experimental 5) a été développé par Henry P. Folland et J. Kenworthy au sein de la société Royal Aircraft Factory située à Farnborough. Il était équipé du nouveau moteur V8 Hispano-Suiza 8a de 150 ch. (112 kW). Le premier prototype vola le 22 novembre 1916 mais celui-ci fut perdu en s'écrasant, tout comme le deuxième prototype. Un troisième fut donc construit pour permettre la mise au point de l'appareil.

Bien que le S.E.5 n'eut pas la notoriété du Sopwith Camel, cet appareil était malgré tout un des avions les plus importants de la Première Guerre mondiale. Il arriva sur le front en mars 1917, à un moment où les Allemands dominaient le combat aérien.

Le SE5 présenté au Meeting Aérien de Couhé-Vérac est une réplique ULM construite et pilotée par Alain ROY, son propriétaire.