Au temps des hélices... Le Morane-Saulnier 317

Morane-Saulnier 317

Le Morane Saulnier 315, avion biplace d’entrainement monoplan à aile parasol et structure mixte fit son premier vol en avril 1932. Il eût la rude tâche de former des pilotes de guerre aussi bien au sein des écoles militaires comme Istres et Salon de Provence, que dans les sections d'Aviation Populaire formées au sein des aéro-clubs. Produit à 244 exemplaires avant la seconde guerre mondiale, équipé d’un moteur SALMSON 9 Nc de 135 cv, il croisait à la vitesse de 170 km/h. Son plafond maximum était de 5500 mètres, et son autonomie de 350 km.

La production reprit en 1945, 100 exemplaires devaient être construits pour l’armée. A partir du numéro 309 les livraisons se sont faites sous immatriculation civile et les avions ont été livrés aux centres de vol à voile pour tracter les planeurs. Il semble qu’au total 319 MS 315 et MS 317 furent construits.

 

Le MS 315 immatriculé F-BCBQ construit en 1945 devint le prototype MS 317 en 1960 en étant équipé d’un moteur Continental W670-6A de 223 cv. Il fut également équipé de plus grosses roues, doté de freins et d'une roulette de queue en remplacement du sabot en bois d'origine. Il vola au sein de plusieurs clubs de vol à voile où il connut quelques incidents. Il fut stocké le 8 avril 1976. La plupart des MS 315 survivants soit 45 machines furent ainsi transformées entre 1960 et 1967. A notre connaissance, moins d'une dizaine de MS 317 et deux MS 315 sont actuellement préservés en France.

 

Le Morane Saulnier 317 numéro 311 immatriculé F-HCJD est l’ex F-BCBQ. Sa restauration, menée par son propriétaire et une équipe de passionnés de La Rochelle, a débutée le 6 octobre 2004. Il est présenté dans une décoration de MS 315. Il a reprit l’air aux mains de Gilles CARTER le 6 juillet 2007.

  • ENVERGURE : 12 mètres
  • LONGUEUR : 7 mètres 58
  • HAUTEUR : 2 mètres 68
  • SURFACE PORTANTE : 21 m2 60
  • MASSE A VIDE : 681 kg
  • MASSE MAXIMUM AU DECOLLAGE : 1100 kg